gototop
Vous êtes ici : Accueil > Coopération & Partenariat > Activités soutenues > Réalisation de films et documentaires

cooperation_partenariat

Réalisation de films et documentaires
ImprimerRecommander

Réalisation de films et documentaires

La Fondation a soutenu la réalisation et la production de plusieurs films fiction et documentaires :

  • Long-métrage d'environ 1h30 mn, intitulé : « Morjana », réalisé par monsieur Jamal Souissi cinéaste-réalisateur, et produit par Tangerine Cinéma Services. C'est un projet cinématographique marocain qui reflète une société où se croisent valeurs et liberté et dans lequel se mêle le social, le culturel et l'artistique (l'opéra, le théâtre et la chorégraphie). Le film implique plusieurs acteurs et techniciens MRE. (Octobre 2017 / janvier 2018)
  • Film documentaire intitulé « De la Baraka aux Affaires : L'histoire de l'immigration marocaine au Sénégal », réalisé par Le Directeur du Melting Pot Studio, Monsieur Najib Bencherif. Le film relate l'histoire de l'émigration marocaine au Sénégal et la mémoire collective des marocains, ainsi que celle des marocains du monde, en trois versions (Arabe, français, anglais). Ce documentaire contribuera à promouvoir un volet historique lié à l'héritage culturel et religieux du Maroc en Afrique subsaharienne en général et au Sénégal en particulier. (2017)
  • « Au temps où les arabes dansaient » (2017), long métrage documentaire réalisé par Jawad Rhalib. Ce film tourne autour des difficultés de vivre des artistes au sein d'une société qui se laisse de plus en plus envahir par le dogme fondamentaliste islamiste. Ce film présente, notamment, les travaux de Laila Amezian, chanteuse, compositrice et auteur belgo-marocaine et de Sofia Manousha, actrice franco-marocaine.
  • La Fondation Hiwar pour l'Amitié Maroco-Hollandaise a réalisé un film documentaire, en partenariat avec la Fondation Hassan II pour les MRE, sur de l'émigration vers l'Algérie puis vers les pays européens pendant les années 50 et 60 du siècle dernier, dans le but de contribuer à une documentation sur un aspect de l'histoire commune de la 1ère génération de nos MRE.
  • « Les hirondelles de l'amour », documentaire réalisé par Jaouad RHALIB. Ce film tourne autour de l'histoire des soldats marocains de l'armée française en Autriche pendant l'été 1945 qui ont défendu dans l'honneur les valeurs fondatrices du monde moderne « liberté et démocratie », (2014 - 2015)
  • Réalisation d'un film documentaire intitulé: « cohabitations inter-générationnelles et devenir dans la migration marocaine », qui donne la parole aux diverses générations pour s'exprimer sur les questions de transmissions générationnelles portées par les familles marocaines issues de l'immigration. Ce documentaire est l'œuvre de l'association « Nadi Chaabi », (2012).
  • Tournage de la deuxième partie du long-métrage de fiction sur la participation des Marocains à la deuxième guerre mondiale intitulé : « Les larmes d'argent » réalisé par le cinéaste et réalisateur marocain résidant en Belgique Mourad BOUCIF, (2013).
  • « Je m'appelle Samira », long métrage fiction (comédie dramatique) qui tourne autour du mariage forcé, réalisé par Jaouad RHALIB, réalisateur marocain résidant en Belgique, (2012 - 2014).
  • « Pour une nouvelle Séville / The Promised Land » réalisé par Kathy Wazana (2010), long-métrage documentaire didactique et informatif, poétique et philosophique sur l'identité du Juif-Arabe, l'appartenance, l'exil et la rupture.
  • « Ahmed Gassiaux » (2009), un film réalisé par l'artiste Ismaël Saidi sur la vie de « Ahmed Guessous ». Il vise à faire connaître aux jeunes générations le retour d'exil de Feu Sa Majesté Mohamed V et l'Indépendance du Maroc.
  • « La 1ère génération des femmes marocaines et turques en Hollande », film documentaire réalisé par Suzanne Van Voorst (2011).
  • « Une Meilleure Vie », film documentaire de Suzanne Van Voorst sur la relation entre la première génération des migrants marocains aux Pays-Bas et leurs enfants, (2008).
  • « Immigration clandestine du Maroc à l'étranger » (2009), moyen métrage de 20 mn réalisé par Jawad Ghalib.
  • « Les enfants du séisme d'Agadir : 50 ans après ! », documentaire de 52 mn, réalisé par Hassan El Bouharrouti, en 2010, en versions arabe, française et néerlandaise. Le documentaire retrace l'histoire de l'émigration d'enfants marocains aux Pays-Bas suite au séisme d'Agadir de 1960.